Terre et lune

Défauts de la croûte terrestre

Défauts de la croûte terrestre

Les défaillances sont un type de déformation de la croûte terrestre qui se termine par une rupture, entraînant une grande variété de structures géologiques.

Un des accidents du terrain qui peuvent être observés plus facilement sont ces ruptures ou ruptures de pliage, surtout si le terrain est de type sédimentaire.

Lorsque cette rupture se produit brutalement, un tremblement de terre se produit. Parfois, la ligne de faille permet, à certains endroits, au magma des couches inférieures d'émerger et de former un volcan.

Parties d'un défaut

Il plan de faille c'est la surface sur laquelle s'est produit le mouvement, horizontal, vertical ou oblique. Si les fractures sont fragiles, elles ont des surfaces lisses et polies par abrasion. Des fragments de différentes tailles peuvent être libérés lors du déplacement de roches fracturées.

Le lèvres d'échec Ce sont les deux bords ou blocs qui se sont déplacés. Lorsqu'un déplacement vertical se produit, les bords sont appelés lèvre enfoncée (ou intérieure) et relevée (ou supérieure), selon l'emplacement de chacun d'eux par rapport à l'horizontale relative. Lorsqu'il est incliné, l'un des blocs glisse sur l'autre. Le bloc qui se trouve au-dessus du plan de faille est appelé «toit» et celui en dessous du «mur».

Il saut de faute c'est la distance verticale entre deux strates qui formait à l'origine une unité, mesurée entre les bords du bloc surélevé et celui en contrebas. Cette distance ne peut être que de quelques millimètres (au moment de la rupture), jusqu'à plusieurs kilomètres. Ce dernier cas est généralement le résultat d'un long processus géologique au fil du temps.

Types d'échecs

Dans une échec normal, produite par des tensions, l'inclinaison du plan de faille coïncide avec la direction de la lèvre enfoncée. Le résultat est un étirement ou un allongement des matériaux, lorsque la lèvre enfoncée se déplace en raison de la force de gravité.

Dans défauts de déchirureEn plus du mouvement vers le haut, les blocs se déplacent également horizontalement. Si le temps passe, l'érosion peut aplatir les murs détruisant toute trace de rupture, mais si le mouvement est récent ou très important, il peut laisser une cicatrice visible ou une escarpement en forme de falaise de rupture. Un exemple spécial de ces types de défaillances sont les transformateurs qui déplacent les crêtes océaniques.

Dans une défaut inverse, produite par les forces qui compriment la croûte terrestre, la lèvre enfoncée dans la faille normale, monte sur le plan de la faille et, de cette façon, les roches des strates les plus anciennes apparaissent placées sur les strates les plus modernes, donnant ainsi naissance à la circonscription

Le échecs de rotation ou les ciseaux sont formés par l'effet de l'oscillation des blocs sur le plan de faille, c'est-à-dire qu'un bloc a un mouvement de rotation par rapport à l'autre. Alors qu'une partie du plan de faille semble être une faille normale, dans l'autre, elle semble être une faille inverse.

Un massif tectonique ou pilier tectonique, également appelé "Horst", est une région élevée limitée par deux failles normales et parallèles. Il peut arriver que des côtés de l'horri il y ait une série d'échecs normaux; dans ce cas, les pentes des montagnes seront formées par une succession de niveaux étagés. En général, les massifs tectoniques sont des chaînes de montagnes allongées, qui ne semblent pas isolées, mais sont associées à des fosses tectoniques. Par exemple, le centre de la péninsule ibérique est occupé par les massifs tectoniques qui forment la Sierra de Gredos et Guadarrama.

Enfin, un fosse tectonique o Graben est une association de failles qui se traduit par une région déprimée entre deux blocs surélevés. Des tombes tectoniques se produisent dans des zones où au moins deux failles normales sont regroupées. Les tombes forment des vallées pouvant mesurer des dizaines de kilomètres de large et plusieurs milliers de kilomètres de long. Les vallées sont remplies de sédiments pouvant atteindre des centaines de mètres d'épaisseur. C'est le cas, par exemple, dans la vallée du Tage, sur la péninsule ibérique.

◄ PrécédentSuivant ►
Formation en montagne: les plisVolcans