Dictionnaire

Hygromètre

Hygromètre

Un hygromètre est un instrument qui est utilisé pour mesurer le degré d'humidité de l'air, ou d'un gaz donné, au moyen de capteurs qui perçoivent et indiquent sa variation.

Les premiers hygromètres étaient constitués de capteurs mécaniques, basés sur la réponse de certains éléments sensibles aux variations de l'humidité atmosphérique, comme les cheveux humains. Il existe différents types d'hygromètres.

Un psychromètre détermine l'humidité atmosphérique en différenciant sa température avec l'humidité et sa température ordinaire.

L'hygromètre à condensation est utilisé pour calculer l'humidité atmosphérique en pouvant déterminer la température à laquelle une surface polie est ternie lorsque la surface est artificiellement et progressivement refroidie.

L'hygroscope utilise une corde à cheveux qui est plus ou moins tordue en fonction de l'humidité ambiante. Le faisceau de cheveux déplace une aiguille indicatrice qui détermine la proportion d'humidité la plus élevée ou la plus basse, sans pouvoir en connaître le pourcentage.

L'hygromètre à absorption utilise des produits chimiques hygroscopiques, qui absorbent et expirent l'humidité, selon les circonstances qui les entourent.

L'hygromètre électrique est formé de deux électrodes enroulées en spirale entre lesquelles se trouve un tissu imprégné de chlorure de lithium aqueux. Si une tension alternative est appliquée à ces électrodes, le tissu est chauffé et une partie de la teneur en eau s'évapore. À une température définie, un équilibre est établi entre l'évaporation en chauffant le tissu et l'absorption de l'eau de l'humidité ambiante par le chlorure de lithium, qui est un matériau très hygroscopique. À partir de ces données, le degré d'humidité est établi avec précision.


◄ PrécédentSuivant ►
GlaceHyperbole

ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ